Gilbert Pedinielli

 


M.M. THE END

"Si tu me prends en photo, tu voles mon âme".
Telle une incantation d'images usées "and reused", l'appropriation en désordre ne laissera que la peau sans aucune mue apparente : juste un instant volé après un instant distordu, dégradé. Marilyn, alignée au même niveau culturel que Coca et Mac Do, même adoubée par des écrivains, devient des fragments d'objectifs, des parcelles lumineuses à travers la première mondialisation.
 Photo, tissu, encre.
Suite de l'exposition